Après l'offensive de septembre 1939 en  Sarre les avant-postes installés à l'avant de la Ligne Maginot furent le théâtre de nombreux "coups de main" et de bombardements que les journaux de l'époque qualifièrent  "d'escarmouches". Si dans certains secteurs on se "tâtait" mollement, dans d'autres les affrontements donnèrent lieu à de nombreux faits d'armes, souvent méconnus, dont les traces s'estompent  peu  à peu. C'est pourquoi il nous a semblé intéressant de présenter ici le fruit de nos recherches et notamment quelques extraits de récits, ainsi qu'une cartographie sommaire complétée par des photos actuelles de zones d'affrontements.

    Toutes informations susceptibles d'enrichir nos bases de données sont les bienvenues.